mardi 19 février 2013

Une douce histoire au creux d'un médaillon... Et pourquoi je ne ferai plus de figurines de mariage

Après mûre réflexion, j'ai pris une grande décision. Deux, en fait.

1) J'ai décidé de ne plus faire de figurines pour des mariages. D'un côté, cela représente un gros stress, de l'autre, réaliser des figurines est un travail très éprouvant (pour moi tout au moins), et je préfère garder mon temps et mon énergie pour réaliser les figurines qui sortent de mon cœur. De plus, je suis souvent sollicitée (une fois par semaine environ) pour réaliser des figurines personnalisées, et au final les gens changent d'avis quand je leur annonce le prix (alors qu'il est dérisoire par rapport à la quantité de temps et de travail nécessaires, et aussi par rapport à la somme que les mêmes personnes vont dépenser pour ledit mariage).

Une semaine de travail, ci pas cher, j'vous le fais à - 50 % m'sieurs dames !

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte de la masse de travail qu'il y a derrière un objet de ce type. Si on vous demandait d'accepter de baisser votre salaire, que diriez-vous ? Voilà. Moi aussi j'ai des factures et des charges à payer, ce n'est pas parce que j'aime ce que je fais que ce n'est pas un "vrai" travail. J'ai donc choisi de ne plus perdre mon temps, et de ne plus me brader.
Je trouve aussi dommage de créer une véritable sculpture juste pour que les gens y voient un joli cake topper (ça n'est pas le cas de Katia, qui conserve précieusement la sculpture que j'avais réalisée pour son mariage). C'est comme les gens qui passent à l'atelier et me disent que mon Arbre ferait un super présentoir à boucles d'oreilles (en pensant me faire plaisir en plus...) (désolée Eva. ;) Mais tu n'es pas la seule). Allez donc dire à Brancusi que ses sculptures auraient fait des porte-manteaux bien pratiques ou à Giacometti que l'Homme qui marche aurait été un tisonnier fantastique. Non que je me mette au niveau de ces grands artistes, je n'ai pas cette prétention, mais c'est pour illustrer le principe. Alors crotte.
J'espère que vous me comprenez. N'hésitez pas à me donner votre avis.

Porte-manteau, de  Brancusi
Présentoir à bijoux de luxe
Tisonnier 1, de Giacometti

* * *

2) DONC, si vous cherchez un cadeau unique et personnalisé, je vous propose désormais des médaillons contenant un double portrait. Ce n'est pas forcément pour un mariage, cela peut être pour vous, pour votre meilleur(e) ami(e), pour l'élu(e) de votre cœur, etc. J'ai eu l'occasion d'en réaliser par le passé, cela m'avait beaucoup plu, je m'étais bien amusée, et j'ai très envie d'en refaire.
C'est un petit objet (fermé, il mesure 2,6 x 3,8 cm) que l'on pourra garder toute sa vie, porter sur soi constamment (il est monté sur une chaîne) ou garder précieusement dans une vitrine, tenir fermé avec ce doux secret à l'intérieur, ou bien porter avec ouvert et susciter la curiosité et les sourires autour de soi.
 
Ce petit médaillon est fait avec beaucoup d'amour. Il raconte une histoire.
 
Si cela vous intéresse, vous pouvez le commander via ma boutique Etsy.

Désolée pour la qualité des photos, elles datent un peu, et ce sont des objets que je n'ai plus, bien évidemment. Même le meilleur logiciel de retouche au monde n'y peut pas grand chose... Matériaux utilises : pâte polymère, métal et chaîne plaqués argent.








Bonne journée les amis !
Dorothée

* * *

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 commentaires:

  1. ah les rapports créateurs-clients... bon courage en tout cas !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux que te comprendre! Le sur-mesure a un prix et c'est tout à fait normal! Mais que c'est dur à faire comprendre ... Courage!
    Les Créas de Cora.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des gens qui comprennent, et je préfère que ce soit ces gens-à qui achètent mes créations. Si on marchande le prix d'une œuvre, c'est peut-être qu'on ne mérite pas de l'avoir.

      Supprimer
  3. allez, puisque je suis citée je commente ;-)
    tout d'abord je comprends et partage tout à fait ton point de vue sur tes créations... temps, implications... mais je tiens tout de même à apporter une toute petite minuscule modification à ton article : je n'ai pas dis que ton arbre me faisait penser à un porte bijou ... je suis tombée sur un arbre porte bijou, (que je t ai envoyé en photo) car il me faisait penser à tes arbres et que je me disais que ça pouvait être une idée de travail pour toi, une piste ( tu vois la nuance ? ) bon aller je te bisouille quand meme la folle mouette .... MAIS QUAND MEME Y A DIFFAMATION !!!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, il vaut mieux une mauvaise pub que pas de pub ! ;) (Je ne sais plus qui est l'andouille qui a dit ça). Bah tu n'as pas été la pire avec mon arbre, loin de là non, plus, mais j'avais envie de balancer un nom comme ça pour me défouler ! ;)
      Mais je ne t'en veux pas hein ! :D

      Supprimer
    2. oui bein t en balance un autre de nom la prochaine fois !!! vais porter plainte moi !!! surtout que j ai pas dit que c'etais un porte bijoux !! grrr !

      Supprimer
  4. Dommage, elles étaient superbes vos figurines :) Mais je comprends :)

    Je partage demain sur le blog un lien vers vos médaillons : j'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Anne, pour votre message, et pour le partage sur votre très beau site www.mademoiselle-dentelle.fr !
      Très bonne journée.
      Dorothée.

      Supprimer
  5. Tu as tout à fait raison ! Et en effet c'est très décevant de voir que son travail n'est pas "traité" comme on l'espère, est laissé dans un tiroir par ex (même s'il a été acheté, et le pire étant quand ça a été donné bien sur...)
    Y'a aussi les gens qui veulent te donner des idées "ha tu devrais faire ci ou ça", même si ça part d'une bonne intention et qu'en + souvent c'est des gens que j'aime bien... c'est juste pas possible !

    Bon courage, et éclate toi bien avec les médaillons !
    PS : dis donc c'est vrai que ça ferait un beau support pour mes bijoux cet arbre XD (pas taper !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'artistiquement, il faut apprendre à n'écouter que soi, ou du moins, à écouter son cœur avant tout. :)
      Maintenant que tu en parles, mon cœur me dit qu'il y a un créneau avec les porte-bijoux en effet ! ;)

      Supprimer
  6. Je te comprends tout à fait.
    Les gens sont tellement habitués à acheter des choses de piètre qualité fabriquées en Chine en grande série qu'ils veulent tout pour rien. Ils en oublient qu'ils auront un objet unique, que dis-je une oeuvre d'art d'une artiste de renommée (presque) mondiale !
    Je crois qu'ils achètent avant tout un objet, une matière et oublient le travail qu'il y a derrière. C'est sans doute pour les mêmes raisons que ces mêmes personnes (dont je ne fais pas partie) téléchargent à donf tout et n'importe quoi avant même de savoir q'ils en ont vraiment envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, après toutes ces années de consommation effrénée de produits à bas prix made in China, les gens ont perdu toute notion de la valeur réelle du travail : bijoux, mobilier, vaisselle, vêtements... et la contagion s'étend à l'art aussi apparemment. Le pire, c'est que peu de gens font le lien entre ce phénomène et l'explosion du chômage chez nous, que tout le monde finit pas payer très cher... Tout une éducation est à refaire, et c'est aux acteurs du renouveau de montrer l'exemple : j'enrage encore plus quand c'est quelqu'un qui crée qui critique les tarifs d'un autre créateur... Nous devons nous soutenir entre nous, pas nous enfoncer !
      Dorothée.
      P.S. Merci pour la renommée (presque) mondiale ! ;)

      Supprimer
  7. J'ai quasiment le même article dans mes billets de blog à publier ;) On est raccord en ce moment ! Personnellement, moi, ce sont lors des expo-ventes que l'on me demande bien trop souvent de faire des prix. Une fois, je me suis même bien énervée avec une femme qui me demandait juste de baisser mon prix sur une peluche parce qu'il fallait que je sois "sympa" et que c'était noël ! Je lui ai donc expliqué qu'il s'agissait de mon salaire et que je ne pensais pas que ça lui ferait plaisir que je négocie le sien.

    Bon courage ! Il faut tenir bon, même si nos prix paraissent chers, c'est LES prix qui devraient être affichés partout pour des articles artisanaux. Malheureusement, comme dit plus haut, les gens sont habitués à acheter de la merde... Courage ! Tiens bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grands esprits se rencontrent (Maintenant que j'y pense, je me suis déjà dit plusieurs fois la même chose en lisant ton blog, tu tombais pile-poil avec mes réflexions du moment. Ça me touche, parce que tu as une vraie réflexion et un regard critique sur ton activité).
      Bref, comme tu dis, on a encore du travail pour faire évoluer les mentalités après des années de consommation au rabais...

      Supprimer
  8. Je trouve ton article génial!

    RépondreSupprimer
  9. Je suis bien d'accord avec vous toutes! Comme on dit : nan mais oh! Et comme dit Charlotte, le fait que beaucoup de créations artisanales soient vendues à bas prix, voire à perte est une vraie difficulté pour les créatrices qui veulent se rémunérer justement. Allez courage les filles! Et ne vous laissez pas faire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire, c'est quand une créatrice dit à une autre que son travail est trop cher. Ou comment se tirer une balle dans les jambes...

      Supprimer
  10. Tout à fait d'accord avec toi ! Les gens n'imaginent pas l'implication qu'une créatrice peut mettre dans ses créations. C'est fou que les gens ne comprennent pas que cela demande du temps, de l'argent aussi (prix des matériaux). J'ai le même problème que toi : après tout, c'est ce qu'on aime faire, non ? Pourquoi devrait-on être payée pour faire un truc qu'on adore faire ? Et toutes les personnes qui aiment leur boulot, qu'elles soient dentiste ou enseignante, elles ne devraient pas bosser gratuitement ? C'est un truc qui m'insurge, moi aussi j'arrete peu à peu les commandes spéciales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, ce n'est pas parce qu'on aime son travail, que ça n'est pas difficile... Tout le monde a un loyer et des charges à payer. Et rendre ce monde un peu moins laid, cela mérite bien un salaire, non ?

      Supprimer
  11. Ah la la... les gens ne se rendent pas compte.
    Il faudrait leur parler en heures de travail. Peut-être qu'ils comprendraient ?! à 30h de travail, rien qu'au smic ça fait 220€, sans compter les charges, la matière et le plus important le SAVOIR FAIRE !
    Je ne sais pas combien tu les vendais mais une chose est sûre il ne faut pas brader ton travail.
    Aller courage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie.
      Une personne réellement consciente de la charge de travail, et qui aime vraiment ce que fait un artiste, ne discutera jamais un prix.
      Des clients à moi sont parmi les gens les plus pauvres que je connaisse, et ils ont conscience, quand ils m'achètent quelque chose, du travail que cela représente. Ils m'ont déjà passé plusieurs commandes, et jamais n'ont discuté les prix. Je suis bien contente que mes créations soient chez eux, et pas chez quelqu'un qui a essayé de grapiller quelques euros...
      J'ai toujours envie de répondre aux gens qui râlent qu'ils peuvent aller acheter un couple de mariés en plastique à la Foirfouille, ça leur coûtera moins cher, c'est sûr. ;)

      Supprimer
  12. ;-))) Excellent! Ya pas à dire, la manière change, le propos est toujours le même... Pauvre France!
    J'ai discuté un jour par mail interposé avec une des "divas" US... elle m'a écrit qu'il y avait un marché pour l'Excellence, plus que pour le "cheap" (qui ne le sera jamais assez en France, c'est moi qui le rajoute)... j'ai résisté et choisi la voie du cheap pour m'en sortir et maintenant je retourne sur mes bases de départ: ne rien lâcher et faire le MIEUX pour mon plaisir et celui de ceux qui savent l'apprécier et le séléctionner.
    Ne renoncez pas..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eva pour ton commentaire ! Justement je me demandais ce que tu devenais. J'espère que tu vas bien.
      Les artisans doivent valoriser un savoir-faire, une excellence, et cultiver leur singularité.
      C'est aussi une question de survie : je préfère consacrer du temps à une création en sachant que je serais rétribuée au juste prix plutôt que de courir après la quantité, m'épuiser à produire en grande quantité pour au final gagner des clopinettes. Je vends certes moins que d'autres, mais j'y gagne en qualité de vie, et de travail !
      Tu as eu bien raison, car tes créations méritent le meilleur de toi-même !
      A bientôt.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire.
N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter : http://eepurl.com/RSbRj !
Bonne journée.
Dorothée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...